Le « NE » explétif


"Ne" peut être utilisé seul dans 4 cas.


Cas 1 : le « ne » explétif


Le NE explétif est un adverbe. Il sert à remplir la phrase, il ne change pas le sens de la phrase. Il est introduit par les conjonctions : avant que, de peur que, de crainte que, à moins que

Et certains verbes : avoir peur, redouter, éviter, empêcher, etc.

Exemples :

Je me suis dépêché de peur qu’il ne pleuve. Nous leur avons téléphoné de crainte qu’ils n’aient oublié notre rendez-vous. Prends ce livre à moins que tu ne l’aies déjà. Sortez avant que je ne me fâche ! J’ai peur qu’ils n’aient compris. Je crains qu’elle ne soit absente.

Le « ne » explétif peut toujours être supprimé :

Exemples :

Je me suis dépêché de peur qu’il pleuve. Nous leur avons téléphoné de crainte qu’ils aient oublié notre rendez-vous. Prends ce livre à moins que tu l’aies déjà. Sortez avant que je me fâche ! J’ai peur qu’ils aient compris. Je crains qu’elle soit absente.

Cas 2 : "ne" est employé seul avec les verbes « cesser de, pouvoir, oser et savoir quand ils sont suivis d’un infinitif.

Les phrases sont alors à la forme négative.

Exemples :

Il ne pourra le faire sans votre accord. (= Il ne pourra pas le faire sans votre accord.) Je n’ose vous dire ce que je ressens à cet instant. (= Je n’ose pas vous dire ce que je ressens…) Elle ne sait quand il reviendra. (= Elle ne sais pas quand il reviendra.) Je ne cesse de penser à tout cela. (= Je ne cesse pas de penser à tout cela.)

Cas 3 : lorsque ne suit un SI conditionnel

Exemple :

Si je ne me trompe… Si ne ne m’abuse…

Ces exemples ont une valeur négative.